CDSEA

Comité Départemental de Sauvegarde de l'Enfant à l'Adulte de l'Essonne

Actualité

Revenir à la liste des actualités

mecsLe 18/10/16 à 15h01

La Maison d'Adolescents de Morsang/Orge se mobilise pour répondre à l'arrivée des MNA

Le département fait face à une arrivée massive de Mineurs Non Accompagnés. La MECS a mis en place un accueil en semi-autonomie pour eux.

Selon les données Eurostat publiées le 2 mai 2016 , le nombre de mineurs qui demandent l’asile en Europe a été multiplié par quatre en un an.

Le département de l’Essonne fait donc face depuis quelques mois à une arrivée massive de ces Mineurs Non Accompagnés (MNA) anciennement dénommés Mineurs Isolés Etrangers (MIE). Sans parents ni autres détenteurs de l’autorité parentale, ces enfants et adolescents relèvent de la Protection de l’Enfance dont le Président du Conseil Département est le chef de file.

Dans ce contexte, les services départementaux ont sollicité la Maison d’Adolescents de Morsang sur Orge ce 20 septembre 2016 afin de mettre en place en urgence un accueil en semi-autonomie pour une partie d’entre eux. Il était pour nous impensable, au titre de notre constant engagement partenarial auprès de l’Aide Sociale à l’Enfance de l’Essonne, de ne pas répondre favorablement à cette demande.

Il était d’autant moins pensable de nous y soustraire que les valeurs de solidarité portées par le CDSEA nous conduisaient naturellement à nous engager concrètement auprès de ces jeunes victimes de souffrances et de violences telles que l’exil leur est apparu comme la seule option possible.

Dès le 21 septembre, le service d’accueil d’urgence du département (IDEF) nous transmettait les noms et les premiers éléments des dossiers des jeunes à accueillir.

Le 23 septembre, nous signions les baux de deux F4 situés à Saint-Michel sur Orge.

Le 26 septembre, 5 garçons de 16 ans arrivaient à la Maison d’Adolescents. Hébergés dans un hôtel à quelques centaines de mètres de l’établissement, ils étaient pris en charge par l’équipe de la Maison d’Adolescents pour les repas et les démarches urgentes (achats de vêtements, soins médicaux…).

Le temps pour nous de réaliser, avec leur aide, les travaux d’aménagement et les achats de mobiliers, ces 5 jeunes prenaient possession de leurs logement le 10 octobre 2016 soutenus par un éducateur spécialement recruté pour cette mission. Un sixième garçon occupera prochainement la dernière chambre disponible.

L’effervescence de ces 3 semaines étant retombée, c’est aujourd’hui l’occasion de remercier l’ensemble des personnels de la MECS pour son adhésion immédiate, sa coopération sans faille et sa mobilisation énergique qui ont permis de réagir aussi vite.

C’est aussi l’occasion de vérifier à quel point le soutient des collègues des établissements et services de l’association sait se manifester sous toutes ses formes pour soutenir une action qui dépasse le seul engagement de la MECS mais implique l’ensemble des acteurs de notre association, qu’ils soient salariés ou administrateurs.

C’est aussi l’occasion de s’interroger sur la pérennisation de cette action d’urgence qui ne pourrait se satisfaire, même si c’est déjà beaucoup, de la mise en sécurité de ces jeunes. En effet, c’est maintenant que notre travail commence pour accompagner ces jeunes gens vers leur majorité et leur avenir comme citoyen.

J.-J. ANTOINE Directeur